Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

Elle correspond à une dégradation d’une partie de la rétine, la macula, entraînant la perte de la vision centrale. La DMLA ne rend cependant jamais totalement aveugle car la partie périphérique de la rétine n’est pas touchée. Cette maladie peut avoir de nombreux facteurs d’origine et concerne majoritairement les plus de 50 ans.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie dégénérative de la rétine qui touche les personnes âgées de 50 ans et plus. Elle concerne la macula, zone importante de la rétine, et entraine une perte progressive de la vision centrale.

Manifestation de la maladie

Les symptômes potentiellement annonciateurs d’une DMLA sont les suivants :

  • Baisse ou perte d’acuité visuelle
  • Déformation/ondulation des lignes droites
  • Apparition d’un scotome dans le champ visuel
  • Diminution de la sensibilité aux contrastes

A savoir

La DMLA a une origine génétique. En effet, les personnes issues d’une famille au sein de laquelle un individu a une DMLA ont 4 à 6 fois plus de chance d’être, à leur tour, touchées par la maladie.

Qui adresse le patient ?

Généralement, les patients sont adressés par leur ophtalmologue.

Tests à réaliser

  • Examen à la lampe à fente
  • Test classique d’acuité visuelle
  • Visualisation de la dilatation des pupilles par imagerie médicale
  • Angiographie en fluorescence : détermination de la forme de la néovascularisation

Intervenants :

L’orthoptiste est un professionnel de santé qui assiste le médecin ophtalmologiste dans la prise en charge des patients. Dans le cadre du circuit DMLA, les patients sont pris en charge par l’orthoptiste qui réalise les premiers examens (acuité visuelle, prise de la tension à l’air, photographie du fond d’oeil, autofluorescence et examen OCT Spectral Domain). Le médecin ophtalomologiste va faire la synthèse des examens réalisés. Il peut être amené à faire un complément d’examens en fonction du contexte.

Un angiographie peut être réalisée en cas de besoin. Cela consiste à étudier les anomalies vasculaires du fond d’oeil après injection d’un colorant par voie veineuse.

Le processus de traitement de la DMLA passe par la réalisation d’injections intra-vitréennes.

Déroulement

Une piqûre est réalisée directement dans l’œil du patient, à travers la conjonctive et la sclère. Cette injection, effectuée à l’aide d’une aiguille extrêmement fine, se déroule après anesthésie et nettoyage de l’œil et ne cause aucune douleur.

Consignes post injection

  • Ne pas se toucher l’œil
  • Ne pas s’essuyer l’œil
  • Prendre le temps de s’asseoir avant de s’en aller
  • Si prescription, ne pas oublier de mettre les collyres

Evolution post injection

Dans la plupart des cas, l’œil soumis au traitement reste complètement indolore. Cependant, il peut arriver que le patient aperçoive quelques points noirs dans son champ visuel – ceci s’explique par la présence de petites bulles d’air associées au médicament.

Taille de caractères
Contraste

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer